Newsletter Loiréadd’ N° 136

ÉDITO par Chloé HAMANT,

Coordinatrice d'Emergence

Le champ de la prévention dans son ensemble a été traversé depuis plusieurs années par l’enjeu de l’efficacité, guidé à la fois par des contraintes budgétaires de plus en plus drastiques et une approche scientifique – pour ne pas dire scientiste – de la prévention. De fait, prévenir les maladies a notamment consisté à développer des méthodes directement liées au champ biomédical (toute la dimension hygiénique autour du COVID-19 en est une belle illustration). Pour autant, tout un pan de la prévention, de l’éducation et de la promotion de la santé s’est déployée dans une acception plus large, prenant comme objet d’intervention les différents déterminants de la Santé. La Santé n’est alors plus seulement l’absence de maladie mais bien un état de complet bien-être physique, mental et social (OMS). Alors comment répondre aux préoccupations légitimes autour des effets produits par des interventions mises en œuvre tout en respectant la spécificité de l’approche globale sur les déterminants de la Santé, qui se dérobe à des méthodes d’évaluation et de recherche qui voudraient réduire de façon trop caricaturale leurs complexités ?
A sa modeste mesure, le dispositif Emergence tente de contribuer à cet enjeu : améliorer la qualité des pratiques en prévention et en promotion de la Santé en favorisant la construction, le partage et rendant possible l’utilisation des savoirs dans ce champ spécifique.

Pour autant Emergence n’est pas un laboratoire de recherche, mais il a vocation à mettre en lien les chercheurs et les savoirs scientifiques avec les acteurs de terrain et des politiques publiques. C’est pour cela que le collectif de travail d’Emergence cultive une bonne connaissance des contraintes et intérêts des chercheurs en santé publique et en sciences humaines. Pour intervenir globalement et durablement, il est incontournable de comprendre à quels problèmes les acteurs de terrain s’attellent, mais également de développer une « science des solutions » pour les résoudre (L. Potvin).

Emergence est pour partie un espace de médiation scientifique, mais une grande partie de ses missions consiste également à valoriser les connaissances pratiques des acteurs sont trop souvent laissées lettre morte : comment les rendre partageables ? comment les transformer en savoirs qui puissent être utiles aux autres acteurs ? Plusieurs actions d’Emergence travaillent à capitaliser sur les connaissances accumulées, à évaluer les initiatives prises par les acteurs, à les rendre transférables à d’autres contextes.
Enfin, dans un champ professionnel où les acteurs de terrain sont pris par le quotidien et ses urgences, Emergence cherche les meilleurs moyens de rendre partageables et utilisables ces données. Avec des espaces numériques sur les savoirs pratiques et des ateliers à la croisée des connaissances par exemple, le dispositif veut permettre aux intervenants d’avoir accès à l’information dont ils ont besoin pour mettre en œuvre des projets qui reposent sur des principes d’intervention probants : à la fois validés scientifiquement et incarnés à partir des savoirs pratiques des acteurs de terrain.

Voilà donc l’équation que tente de résoudre Emergence en proposant trois grands régimes d’activité :

  • construire des savoirs pratiques à partir de l’expérience des acteurs de terrain,
  • rendre partageables les savoirs scientifiques en articulation avec les savoirs pratiques
  • permettre leur utilisation effective par les acteurs de terrain.

EMERGENCE en Auvergne Rhône-Alpes : Un dispositif partenarial pour renforcer les liens entre recherche et action en promotion de la santé

Le dispositif Emergence : concrètement

EMERGENCE est un dispositif de développement et d’innovation en promotion de la santé d’abord au service des professionnels ressources et de terrain, en articulation avec les décideurs et les chercheurs.
Il met en lien ces différents acteurs autour de la promotion de la santé et favorise la diffusion de tous les types de savoirs.
Coordonné par l’IREPS Auvergne-Rhône-Alpes, EMERGENCE met au service des professionnels des secteurs socio-médico-éducatif une équipe qualifiée, présentant des expériences en recherche et en intervention de terrain. Cette équipe fait l’interface entre les dynamiques nationales, régionales mais aussi plus locales. Elle développe le dialogue, la concertation et la co-construction entre les chercheurs académiques, les décideurs, les acteurs ressources et de terrain.
Son objectif : améliorer la qualité des pratiques en promotion de la santé et la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé par la mobilisation de la recherche et le partage des connaissances en Auvergne-Rhône-Alpes.

Il s’appuie sur un réseau partenarial régional très impliqué : l’Observatoire régional de la santé (ORS) ARA, La Mutualité Française ARA, le Planning Familial ARA, l’ANPAA ARA et le GRAINE Aura.

Ces partenaires participent tant à la gouvernance générale du dispositif qu’à des actions ponctuelles, au niveau régional ou au niveau des départements.
D’autres membres régionaux pourront être associés au fil du développement du dispositif. Des partenariats locaux peuvent être engagés à l’occasion d’actions spécifiques en territoire. L’Association Départementale d’Education pour la Santé du Rhône (ADES) et celle de l’Ain (ADESSA) sont associées sur ces départements au même titre que les délégations territoriales de l’IREPS.

Pourquoi un nouveau dispositif ?

Le dispositif Emergence est né de deux principaux constats :

  • Les actions de terrain en prévention et promotion de la santé s’appuient peu sur les connaissances produites par la recherche, car l’accès aux connaissances scientifique reste difficile.
  • Les expériences, connaissances et innovations issues du terrain restent peu partagées et diffusées.

 EMERGENCE a ainsi pour ambition de :

  • Mobiliser les acteurs de la recherche
  • Développer les espaces de rencontre et de collaboration entre chercheurs, acteurs et décideurs
  • Accompagner les acteurs de terrain dans l’analyse et le partage de leurs pratiques
  • Développer et diffuser des données probantes en promotion de la santé

A qui s’adresse EMERGENCE ?

EMERGENCE est d’abord au service de l’action. Il mobilise trois types d’acteurs sur le territoire :

  • Les acteurs de terrain qui mettent en place les intervention et acteurs ressources qui les appuient
  • Les décideurs, qui orientent et/ou financent les interventions (élus, collectivités territoriales…)
  • Les chercheurs de différentes disciplines pertinentes pour la promotion de la santé (sociologie, santé publique, psychologie, sciences de l’éducation, etc.)

4 axes

pour un enjeu commun :

 

1/ Le transfert de connaissances

L’axe Transfert des connaissances met en lien les connaissances issues de la recherche, accompagne la production, le partage et l’appropriation des savoirs produits par les actions de terrain en ouvrant sur plusieurs fronts interconnectés :

Celui de la médiation scientifique :

  • Des Matinées-débats : pour donner à penser des stratégies d’intervention innovantes et de qualité à partir de l’échange entre chercheurs et acteurs de terrain autour d’une problématique : On se rencontre, on discute et on n’est pas forcément d’accord sur tout !
  • Des RECAPS des Matinées-débats : pour avoir un accès rapide aux information issues de ces matinées et se donner la possibilité de réfléchir et faire réfléchir à partir de postcast des interventions des chercheurs, d’une synthèse vidéo du propos scientifique et des éléments pour mettre en perspectives ces éléments.
    • RECAP 1 : sur la mobilisation des émotions en prévention
    • RECAP 2 : sur l’utilisation de la dimension ludique dans les interventions.

Celui des Ateliers A la croisée des connaissances (ACDC)

A travers une journée thématisée, les professionnels de terrain peuvent à la fois s’approprier des connaissances axées sur les dernières recommandations en matière d’intervention et partager leurs expériences. Ces données sont collectées, mise en commun et analysées afin de constituer un savoir pratique.  

  • La nutrition en 2019 ;
  • Les compétences psychosociales en 2020 (dates programmées ici)
  • Les écrans en 2021.

Celui de repérage des bonnes idées et pratiques prometteuses (BIPP)

A partir d’une approche partenariale, cette action vise à repérer des actions prometteuses sur une thématique répondant à des critères de qualité validés et sélectionnés collectivement. Les actions les plus prometteuses bénéficient d’un travail de capitalisation qui permet de valoriser leurs pratiques. Elles se veulent être source d’inspiration pour d’autres acteurs à la recherche d’idées pour intervenir.  Les thématiques traitées :

  • Les écrans chez les 12-25 ans et la lutte contre les inégalités sociales de santé en 2019, avec notamment ses témoignages sur des actions repérées au format vidéo et d’autres supports à paraitre en mai 2020 (liste des 65 actions prometteuses repérées, 14 fiches de capitalisation, synthèse journée régionale de réflexion sur la prévention des écrans chez les 12-25 ans)
  • Les compétences psychosociales en 2020. Recensement amorcé en avril 2020.

Celui d’Espaces numériques thématiques sur des savoirs d’intervention

Ces espaces se veulent être des outils à destination des professionnels de terrain pour accéder rapidement à ce qui est bon à savoir lors de la mise en place d’une action de promotion de la santé autour d’un sujet donné : les recommandations, les leviers d’actions, les stratégies innovantes. Ils sont constitués des savoirs croisés de la recherche et des savoirs pratiques des professionnels recueillis au cours des différents actions d’Emergence.

Les Thématiques à paraitre :

  • Nutrition (juin 2020) ;
  • Compétences psychosociales  (Juin 2021);
  • Ecrans (septembre 2021).

Celui de la Capitalisation

Cette activité vise à traduire des savoirs faire issus d’actions de terrain en connaissance partageable grâce à des outils formalisés et accessibles.

– Des fiches de capitalisation des actions prometteuses sur la thématique des écrans sont en cours de réalisation ;

– D’autres thématiques seront traitées et d’autres projets inédits sont en œuvre.

Certains programmes ont déjà bénéficié de cette ingénierie, comme celui de la recherche-action sur les compétences psychosociales pour les 7-12 ans.

Celui de l’accompagnement aux données probantes

Au-delà des données probantes thématiques rendues accessibles par les autres activités d’Emergence, ce service a vocation à faciliter l’accès aux données probantes et leur utilisation par les acteurs de terrain en promotion de la santé.

  • Vous voulez un accompagnement personnalisé : contactez-nous !

2/ L’ingénierie de Formation

L’axe Ingénierie de formation a pour but d’expérimenter et de construire de nouveaux formats et contenus de formation à partir des données issues de la recherche. Une formation sur la “posture éducative” en promotion de la santé est déjà expérimentée. Cette démarche a vocation à être partagée en région en 2020 à travers la conception d’une formation de formateurs. L’occasion de réfléchir à ce qui fonde la spécificité d’une formation en promotion de la Santé !

Une Fiche-Repère sur les apports de la psychologie humaniste et de la psychologie positive est déjà disponible.

 

 

3/ l’Evaluation

L’axe Evaluation développe une démarche d’accompagnement des acteurs de la région à l’auto-évaluation de leurs projets de prévention et promotion de la santé, dans le cadre d’un appel à candidature annuel. D’autres dimensions sont ajoutées depuis 2018, comme :

  • La mise en place d’un accompagnement des acteurs à la transférabilité et à la mise à l’échelle de leurs interventions évaluées comme efficaces, accessible aux acteurs dont l’action a été évaluée positivement ;
  • Le développement d’un outil innovant d’évaluation des partenariats, qui sera testé auprès d’acteurs de terrain en 2020.  Des ressources bibliographiques vont être mises en ligne au mois de mai 2020.
  • La réalisation d’une “Evaluation d’impact sur la santé (EIS)” de la nouvelle politique jeunesse de la ville de Chambéry. (rapport en cours de finalisation)
  • La possibilité de se faire accompagner ponctuellement sur l’évaluation de votre projet ou  d’assister à un atelier découverte sur l’évaluation.
  • La possibilité de se former à l’évaluation à partir de formations de 3 jours.

L’équipe ressources en évaluation d’Emergence propose un nouvel outil méthodologique en évaluation d’actions du secteur de la santé ou du social de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce travail se décline sous la forme d’un guide imprimable et d’un site internet (version augmentée du guide).

4/ La recherche interventionnelle en Promotion de la Santé

L’axe Recherche interventionnelle en promotion de la santé vise à poser les jalons d’une future “recherche interventionnelle” véritablement collaborative entre chercheurs et professionnels de terrain. A partir de questionnement d’acteurs et de chercheurs sur l’efficacité et le fonctionnement (mise en œuvre, facteurs d’efficacité, freins, levier, etc.) d’une intervention de promotion de la santé, ces différents acteurs s’associent pour formuler ensemble des questions de recherche et co-produire des connaissances utiles à l’action. Dans le cadre d’Emergence, il s’agit donc de repérer les interventions qui pourraient potentiellement être l’objet d’une telle recherche, et de construire un réseau de chercheurs intéressés par la question des interventions en promotion de la santé et par la co-construction. 

Vous avez un projet à nous soumettre ? contactez-nous !

Pour quelles raisons solliciter Emergence ?

  • Si vous souhaitez être accompagné pour évaluer ou reproduire une intervention ?
  • Si vous aimeriez assister à une matinée-débat ou participer un atelier “A la croisée des connaissances” ?
  • Si vous mettez en œuvre une action qui vous semble particulièrement prometteuse et vous voudriez être mis en collaboration avec des chercheurs pour engager un travail de recherche autour ce projet ?
  • Si vous cherchez des recommandations et des expériences évaluées pour améliorer votre pratique ?
  • Ou tout simplement si vous voulez en savoir plus !

Une équipe est à votre disposition :

  • Chloé HAMANT, qui coordonne le dispositif et référente de l’axe Recherche Interventionnelle en Promotion de la Santé. Elle est docteure en sociologie, référente régionale recherche et méthodes d’enquêtes à l’IREPS ARA.
  • Mélanie VILLEVAL, référente de l’axe transfert de connaissance, également référente régionale sur les Inégalités Sociales de Santé à l’IREPS ARA. Elle est docteure en santé publique et a également développé une expérience conséquente sur les Evaluations d’Impact en Santé (EIS).
  • Andrea SAGNI, nouvellement arrivé à l’IREPS ARA, est docteur en philosophie et chargé de projet régional dédié à Emergence, en particulier sur l’axe Transfert de connaissance.
  • Lucie PELOSSE, référente de l’axe Evaluation, chargée de projet aguerrie, également responsable du pôle Santé Environnement à l’IREPS ARA. Elle est diplômée en promotion de la santé et santé publique, ainsi qu’en évaluation.
  • Pauline LACHAPPELLE, qui coordonne globalement le pôle Formation de l’IREPS ARA, est référente de l’axe formation pour Emergence et diplômée en ingénierie de projets culturels. Elle est expérimentée dans les techniques d’animation en éducation populaire.
  • Aurélie GISBERT, diplômée en gestion de l’information, chargée de documentation et aguerrie à la recherche des données probantes, théoriques ou issues de savoirs pratiques.
  • Anne DEMOTZ, Diplômée en communication et conception graphique, Chargée de communication.

Pour toutes demandes, contactez Chloé HAMANT, coordinatrice d’EMERGENCE :

chloe.hamant@ireps-ara.org

Tél. : 06 65 63 83 59

Vous pouvez visiter la page internet de présentation d’Emergence et la définition des différents termes comme « données probantes » « transférabilité », « capitalisation » etc !
Retrouvez également les actualités et productions d’Emergence.
Toutes les activités de l’IREPS Auvergne-Rhône-Alpes vous attendent plus largement .
A bientôt !

INFOS SPECIALES COVID-19

Même si le 11 Mai prochain va s’amorcer un déconfinement progressif, toutes les activités de Loiréadd’ à destination des professionnels ou du public restent suspendues au moins jusqu’au 2 juin 2020  :

  • Les Lundis de Loiréadd’ : Groupe hebdomadaire d’aide à l’arrêt du tabac
  • La Rencontre Thématique du 14 Mai “Addictions et co-morbidités psychiatriques : Focus Schizophrénie”
  • Prévention – Formation – Groupe de travail
  • L’ensemble des mesures pénales : Rencontre Prévention Récidive Alcool présentée ci-dessus, Stage santé justice/SPIP, Compositions Pénales et Ordonnances Pénales « stupéfiants »

Nous restons attentifs aux directives gouvernementales et tentons de nous y adapter au mieux pour la sécurité de tous. Merci de votre compréhension.

Infos Partenaires

CONTINUITÉ DE SERVICE POUR LES CSAPA, CAARUD et partenaires
Mise à jour du 28/04/2020

Centre d’Addictologie du Centre Hospitalier de Roanne

Toutes les consultations sont annulées jusqu’à nouvel ordre mais la continuité des traitements est assurée, en lien avec les pharmacies.

Une permanence téléphonique est assurée du lundi au vendredi au 04 77 44 38 69 et des téléconsultations peuvent être proposées.

Le CSAPA CAARUD de Roanne est ouvert les mardis et jeudis de 9h à 12h et de 13h à 17h pour les consultations, la RDR&D, la domiciliation, partenariats et suivis téléphoniques.
Le médecin consulte ses patients les mardis de 9h à 12h et de 13h à 15h et peut en accueillir de nouveaux en fonction de ses disponibilités.
Un accueil “physique” est possible en cas d’urgence.
Une permanence téléphonique est assurée tous les jours au 04 77 70 11 25.
En cas d’urgence 06 77 06 42 77

Le CSAPA du Forez à Montbrison et à Feurs

Toutes les consultations sont annulées et remplacées par des suivis par téléphone.

Pour assurer la continuité des traitements, les ordonnances sont envoyées par courrier/mail/fax soit directement aux pharmacies concernées, soit aux patients. Une permanence téléphonique est assurée tous les jours au 04 77 27 52 66 / 04 77 96 78 53

Le CSAPA CAARUD RIMBAUD à Saint Etienne : Une permanence téléphonique est assurée, pour les usagers, l’entourage et les partenaires, du lundi au vendredi aux heures d’ouverture soit de 9h à 12h et de 14h à 18h au 04 77 21 31 13

 Le centre sera ouvert au public pour la distribution de matériel de RDRD, la domiciliation et les consultations médicales comme suit :

– Mardi 21 avril de 9H15 à 12H et de 14H à 17H
– Vendredi 24 avril de 9H15 à 17H (RDV avec le médecin)
– Mardi 28 avril de 9H15 à 12H et de 14H à 17H
– Jeudi 30 avril de 915 à 17H (RDV avec le médecin)
– Mardi 5 mai de 9H15 à 12H et de 14H à 17H
– Jeudi 7 mai de 9H15 à 17H.

Les consultations psychologiques sont toujours possible par téléphone.

Possibilité de RDRD par voie postale pour ceux : téléphoner au 06 44 14 06 93 et livraisons en 72 h.

Lien hebdomadaire,  avec la maison d’arrêt, via les partenaires, par appels téléphoniques, afin d’assurer au mieux la continuité des soins.

Les activités avec hébergement (Communauté Thérapeutique « Les portes de l’imaginaire » et  ACT du Coteau) maintiennent des permanences physiques et téléphoniques.

Unité de Traitement de la Dépendance et des Toxicomanies (UTDT) à Saint Etienne : les consultations médicales sont réalisées par téléphone, sauf si un entretien physique est nécessaire, et les ordonnances sont faxées dans les pharmacies. La délivrance de traitement est réalisée sur place avec entretiens physiques si nécessaire, pour ceux qui habitent loin, il est possible d’appeler pour que des fax soient envoyés dans les pharmacies les plus proches.

Un suivi psychologique est réalisé par téléphone.

Les nouveaux patients sont pris en charge selon un protocole établi.

Nous pouvons être appelés aux horaires d’ouverture habituels au 04 77 12 77 50

Lundi 10h – 15h30            Mardi 10h- 14h30
Mercredi 10h – 15h30      Jeudi 12h – 18h00
Vendredi 10h- 15h30

Unité de Tabacologie au CHU de Saint Etienne : 04 77 82 86 28

Laissez un message sur le répondeur avec vos coordonnées et les raisons de votre appel une infirmière tabacologue vous rappelera dans les meilleurs délais et vous proposera une consultation par téléphone. Pour les patients hospitalisés, les consultations dans les services sont assurées deux fois par semaine.

CSAPA 42 à Saint Etienne

Toutes les consultations sont annulées jusqu’à nouvel ordre mais la continuité des traitements est assurée, en lien avec les pharmacies.

Une permanence téléphonique est assurée les mardis et jeudi de 9h à 16h au 04 77 21 35 13

CSAPA du Gier à Rive de Gier

Toutes les consultations sont annulées jusqu’à nouvel ordre mais la continuité des traitements est assurée, en lien avec les pharmacies.

Une permanence téléphonique est assurée par la secrétaire du CSAPA au 04 77 74 90 89

Propositions d’entretiens téléphoniques ou de téléconsultations avec travailleur social, psychologue et médecin (CSAPA et CJC) les jours d’ouverture habituels du CSAPA

Possibilité de nous joindre par mail : csapa.rivedegier@anpaa.asso.fr 

et anpaa42@anpaa.asso.fr

LIEUX D’ECOUTE ET D’ACCUEIL

L’École des Parents et des Éducateurs de la Loire a fermé ses portes au public mais les permanences téléphoniques sont assurées. La psychologue de l’EPE 42 est disponible aux créneaux suivants: 

– les lundis de 16h à 19h au : 07.83.28.69.44 

– les mardis de 16h à  19h au : 07 82 16 79 79 

– les vendredis de 14h à 17h par une conseillère conjugale et Familiale au 04 77 92 67 48

Si besoin, des entretiens individuels pourront également être organisés par téléphone sur d’autres créneaux avec les parents, grands-parents et les plus grands  enfants. 

Par ailleurs, la médiatrice familiale assure également par téléphone l’entretien d’information. Pour cela, les personnes doivent contacter l’EPE42, nous avons réalisé le transfert d’appel sur la ligne habituelle: 04 77 92 67 48

Point Accueil Écoute Jeunes LE COCON à Charlieu

Si vous avez besoin de parler de vos difficultés, des angoisses du confinement ou de toute autre problématique : les professionnels du Cocon sont joignables du Lundi au Jeudi de 14h à 18h par tél/SMS au 06 31 30 90 49 ou par mail lecocon42@gmail.com

Planning Familial 42 : Toutes les antennes du département sont fermées jusqu’à nouvel ordre sauf RDV pour le Planning Familial de Saint Etienne.

Permanence téléphonique au 04 77 25 24 91 du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Loire Prévention Suicide est actuellement fermé au public.

Nous poursuivons par téléphone notre écoute au titre de la prévention du suicide, de la prise en compte du mal-être et élargissons notre intervention aux personnes en difficulté face au confinement. Merci de contacter le 06 84 58 67 39 (horaires habituels de bureau) Pour le secteur de Roanne, merci de privilégier le 06 45 72 99 29.

Un RDV téléphonique vous sera proposé dans les meilleurs délais.

ACTIS L’accueil public est fermé jusqu’à nouvel ordre.

Pour nous joindre 04 77 41 66 99 (les messages du répondeur sont relevés chaque jour). Stéphane /veille ACTIS par téléphone/SMS du lundi au vendredi de 9h à 19h NON STOP au 06 37 22 15 28 / mail actis42@free.fr

Les autotests VIH peuvent être envoyés à domicile gratuitement sur simple demande.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et les pages facebook ACTIS – Association ou ACTIS Infos LGBT+

la Maison des Adolescents de Saint-Etienne a mis en place une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 10h à 17h40 au 04 77 12 02 45

Rejoignez-nous sur notre site internet ou   Facebook

la Maison des Adolescents de Roanne a mis en place une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 13h à 18h au 07 61 07 01 03

Rejoignez-nous sur notre site internet ou   Facebook

SITE & APPLI UTILE :

traducmed

Traducmed se met à jour  (Grace au soutien de l’ARS Ile de France).

– Les phrases COVID ont été traduite en langue des signes (Travail réalisé en partenariat avec la Sociéte Française de Santé en Langue des Signes).
– L’ajout de nouvelle phrase dans 38 langues pour parler au patient (vous cliquez sur une phrase, elle est prononcée par l’ordinateur dans la langue du patient), pas de contact avec le patient. 

  • Les consignes d’accueil (mettez un masque …)
  • Rechercher les comorbidités (Est ce que vous avez du diabète)
  • Rechercher les signes cliniques du COVID ( Est-ce que vous êtes essoufflé ? Est-ce que vous avez de la fièvre ? Est-ce qu’il a de la fièvre ?…)
  • Explication de l’examen clinique 
  • Les explications pour le patient (vous devez rester à l’hôpital, je vais introduire un coton-tige dans votre nez, essayez de ne pas bouger …) 
  • Des phrases pour la question des soins palliatifs (nous lui donnons tous les soins nécessaires, mais le problème est très grave, nous allons arrêter les soins, son état est trop grave …)
  • Les consignes de surveillance et de confinement ( Vous devez rester chez vous et appeler le 15 en cas de difficulté respiratoire ; Surveillez votre température 2 fois par jour …)

– La fiche d’explication COVID en 42 langues

– La fiche mesure barrière en 16 langues

– Les consignes de confinement en 11 langues (les autres suivront)

TRADUCMED est disponible gratuitement et sans inscription. 
Dr VANBELLE Charles RESPECT 73

DEBAT INSTAGRAM 

Chaque lundi à partir du 27 avril le Planning Familial et la Ligue de l’Enseignement vous invitent à réagir

@planning_familial_42

@ligue_de_lenseignement42

Information du réseau français d’addictovigilance : Intérêt d’une diffusion large de Naloxone à télécharger ici

SWAPS N°94

SPECIAL COVID-19

1er Trimestre 2020

 

L’annuaire des ressources en addictologie de la Loire proposé et géré par Loiréadd’ est à jour pour 2020. Si vous relevez une erreur ou souhaitez apporter des modifications, contactez-nous au 04 77 80 33 20

Je vous invite à nous suivre sur notre page Facebook LOIREADD et notre site internet en attendant de pouvoir vous retrouver !

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos modifications d’horaires/jours de permanences ou d’ouverture, nous relayons au maximum les informations du secteur et restons à votre service !

Merci à tous et surtout prenez bien soin de vous !

Laissez un commentaire

La lettre du réseau LOIREADD’ présente une ou plusieurs structure(s) du département, informe sur l’agenda des addictions, offre une tribune libre aux membres du réseau et crée du lien entre tous les acteurs de la prise en charge des patients présentant des troubles addictifs.

Numéros précédents

Abonnez-vous à la newsletter