Newsletter Loiréadd’ N° 132

Meilleurs voeux pour 2020

Loiréadd’ fêtera cette année ses 15 ans !

15 ans au cours desquels le Réseau Addiction de la Loire à œuvré pour créer du lien entre tous les acteurs de l’addictologie (et pas seulement) du département (et plus encore) ! Il n’y a pas de moment mieux choisi pour vous remercier de la confiance que vous nous avez accordé en 2019.

Que cette nouvelle année nous permette à nouveau de collaborer tous ensemble. Et parce que les grands projets ne se réussissent jamais seuls, cette année encore, le réseau Loiréadd’ mettra toutes ses compétences à votre service.

La Présidente, Aurélia GAY,
les membres du conseil d’administration
et les salariés de Loiréadd’ vous présentent leurs meilleurs vœux.

Carte de voeux de Loiréadd'

Dans cette lettre, nous avons le plaisir de vous présenter notre programmation 2020.
Nous vous invitons d’ores et déjà à noter tous ces rendez-vous et à surveiller de près notre agenda, nos actualités en ligne et le contenu de nos prochaines newsletters pour ne rien rater des actualités départementales, régionales et nationales sur l’addictologie.

Si vous souhaitez (re)soutenir nos actions cette année,
nous vous invitons à adhérer en ligne ou par courrier !
Merci à tous 

Nos rencontres thématiques

À raison de six rencontres par an, ces soirées thématiques permettent de partager différentes pratiques, connaissances, d’échanger sur des sujets d’actualités autour de la prise en charge des personnes présentant des troubles addictifs.

Gratuites et réservés aux professionnels et étudiants du secteur médico-psycho-social ces soirées ont lieu des jeudis soir de 19h30 à 21h30 à l’IFCS, Pavillon 16, Hôpital de Bellevue à Saint-Étienne.

Cette année nous vous proposons :

1/ 19 Mars : « Les « nouvelles » conséquences somatiques d’une consommation chronique de cannabis » avec Mme le Dr Alexandra BOUCHER, Pharmacien au CEIP de Lyon. AVC, Infactus du myocarde, pathologies bronchopulmonaires, cardiovasculaires, artériopathie… Que peut-on réellement imputer au Cannabis ?

2/ 16 Avril : « Le sport : facteur de rétablissement dans la prise en charge des addictions ? », Table ronde.

3/ 14 Mai : « Addictions et co-morbidités psychiatriques : FOCUS SCHIZOPHRENIE » animé par le Dr Aurélia GAY, psychiatre addictologue au CHU de St Etienne et Présidente de Loiréadd’.

4/ 18 Juin : « Addictions et troubles de l’hyperactivité chez l’adulte » animé par le Dr Aurélie BERGER-VERGIAT psychiatre addictologue des Hospices Civils de Lyon – CSAPA HEH et CROIX ROUSSE.

5/ 24 Septembre : « Conséquences spécifiques et prise en charge de la Cocaïne dans la Loire », Table ronde.

6/ 15 Octobre : « Cannabis, Cannabis Thérapeutique ou Cannabidiol : Le grand Flou ? » en cours de finalisation.

Inscrivez-vous : https://loireadd.org/reseau/les-rencontres-thematiques/
Programme PDF des rencontres thématiques 2020 (à venir très prochainement)

Si vous souhaitez proposez des thèmes pour les prochaines rencontres, ou intervenir sur un ou plusieurs des thèmes proposés, n’hésitez pas à contacter l’équipe.

LES LUNDIS DE LOIRÉADD’

En lien avec les différentes consultations de tabacologie du département, Loiréadd’ coordonne depuis 2008 des séances gratuites d’aide à l’arrêt du tabac pour des personnes majeures souhaitant arrêter de fumer.

Ces sessions d’accompagnement en petit groupe sont animées à tour de rôle par deux tabacologues, une sophrologue et une diététicienne. Elles permettent aux fumeurs de renforcer leur motivation, de les aider à préparer l’arrêt, de leur apporter soutien et conseils avant, pendant et après la période de sevrage.

Gratuites elles ont lieu tous les lundis (hors vacances scolaires) de 18h à 20h dans les locaux d’Éducation Santé Loire-IRPES LOIRE, Avenue de Verdun (Quartier la Terrasse) à Saint-Étienne.

Formation RPIB

Formations

2020

Mardi 10 Mars

Mardi 17 Novembre

Repérage
Précoce
Intervention
Brève

Depuis 2015 Loiréadd’ propose une formation au Repérage Précoce et à l’Intervention Brève étendue aux trois substances psychoactives les plus consommées en France à savoir : l’alcool, le tabac et le cannabis.

Les objectifs de la formation sont de pouvoir identifier clairement les personnes concernées par le repérage précoce afin de permettre une intervention brève, de favoriser l’auto-évaluation de la consommation du/des produits, d’assurer un accompagnement afin de soutenir la réduction ou l’arrêt de ces consommations et orienter si nécessaire vers un spécialiste.

Payante, à titre individuel (100€ repas compris) ou via la formation continue (135€ repas compris), les formations RPIB se déroulent sur une journée à l’Hôpital de Bellevue.

Infos Partenaires

Dry January

En partenariat avec Alcool Change UK, à l’origine du concept de Dry January depuis 2013, les associations d’entraide alcool, les professionnels de la prise en charge des addictions, les sociétés savantes, les associations étudiantes, les associations intervenant dans le champ des solidarités et dans la promotion de la santé ont décidé de s’unir pour promouvoir cette campagne inédite.

Ainsi, dès à présent et pendant tout le mois de janvier, nous vous invitons à rejoindre le mouvement et relever « Le Défi De Janvier » : soit une pause d’alcool pendant un mois pour donner du répit à votre corps (et votre porte-monnaie) mais également faire le point sur la place qu’occupe l’alcool dans votre quotidien et votre sociabilité. Les bénéfices sont prouvés : perte de poids, meilleur sommeil, regain d’énergie, meilleure concentration et, à terme, une consommation d’alcool mieux maîtrisée.

Twitter : @fr_dry – Facebook : DryJanuaryFR – Instagram : dry_januaryfr – Site Web : www.dryjanuary.fr

Je fais le Dry January

Dry January est un mouvement mondial par lequel plusieurs millions de personnes arrêtent de consommer de l’alcool pendant le mois de janvier. Il s’agit d’un défi, lancé par l’organisation Alcohol Change UK en Grande Bretagne. En France nous l’appelons #LeDéfiDeJanvier

Les règles :

  • Ne pas boire d’alcool à partir de votre heure de lever le 1er janvier… et c’est tout !
  • Nous ne donnons pas de « bon point » si vous ne buvez pas, c’est vraiment vous qui voyez. Un mois de janvier avec moins d’alcool est déjà un motif de fierté, et votre corps vous le rendra !
  • Mais si vous relevez le défi durant tout le mois, vous aurez des bénéfices nettement supérieurs. Le plus beau d’entre eux est d’avoir trouvé du plaisir à sortir, dîner chez vous, vous relaxer ou faire quoique ce soit que vous associeriez habituellement à boire un verre ; mais sans alcool.

Séminaire « Addictions »

Présentation

Pendant plusieurs années, les sciences sociales (histoire, sociologie, ethnologie, science politique) se sont très souvent et parfois franchement opposées aux approches médico-légales jugées trop réductrices et trop normatives sur le plan social et politique pour formuler et résoudre le problème de « la drogue » et de « la toxicomanie ». En se focalisant sur les significations liées aux usages de drogues, à leurs contextes institutionnels et aux trajectoires des acteurs concernés, les sciences sociales ont réussi à renouveler les regards sur les toxicomanies, en tentant de sortir des figures d’altérité radicale, comprises en termes de construction sociale des « fléaux », tout en défendant implicitement, le plus souvent explicitement, l’institutionnalisation d’une politique de réduction des risques et des dommages, axée sur la santé des usagers de drogues et la lutte contre l’exclusion par la décriminalisation des comportements.

Cette séquence historique est aujourd’hui à réinterroger sous l’angle de la montée en puissance de « l’addiction » ou des « conduites addictives », concomitante de celle des neurosciences et des thérapies cognitivo-comportementales, au moment où l’analyse élargie des comportements de l’individu (notamment en lien à la santé mentale) semble s’inscrire dans les réseaux sémantiques de ces disciplines récentes. Alors que la toxicomanie ne concernait qu’une partie stigmatisée de la population, l’addiction semblerait se généraliser et s’immiscer dans le moindre des comportements quotidiens, au point de considérer que toute la « société » serait elle-même prise dans cette dimension devenue paradigmatique : « société addictogène » (Couteron), « homo addictus » (Peretti-Watel), « homo drogus » (Gori) « capitalisme addictif » (Pharo) ou « narcocapitalisme » (de Sutter) etc. A voir également le remplacement progressif de la notion de « dépendance » aux drogues par la notion de « trouble » sévère lié à l’usage.

Ce séminaire se propose d’interroger les significations politiques et sociétales mobilisées pour comprendre les notions à l’œuvre concernant l’addiction, et ses évolutions en cours liés aux réponses médico-sociales ou économico-juridiques, tant dans leurs aspects relationnels que dans leurs effets institutionnels.

Le séminaire est ouvert aux chercheurs de différents disciplines, y compris médicales, ainsi qu’aux acteurs associatifs, institutionnels. À des fins d’organisation, merci aux personnes (non chercheurs et non doctorants) intéressées par le séminaire de mentionner au préalable leur venue à Thomas Bujon

Les séances auront lieu soit à Lyon, à l’ENS, site Descartes, TRIANGLE Bât R, soit à Saint-Etienne, au Département d’études politiques et territoriales, 77 rue Michelet, à Saint-Etienne.

Responsable du séminaire

Thomas Bujon (maître de conférences en sociologie à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne), séminaire coanimé avec Frédéric Menneret (coordinateur responsable d’un CSAPA).

Prochaines dates

  • L’approche communautaire dans le champ des addictions
    22 janvier 2020, 14h-17h, à l’ENS de Lyon, site Descartes (salle D4.314)
  • La « crise des opiacés » : des Etats Unis à la France ?
    19 février 2020, 14h-17h, à l’université Jean Monnet, Département d’Etudes politiques et territoriale, Saint-Etienne (salle 406)
  • Le début de la fin de la prohibition ?
    25 mars 2020, 14h-17h, à l’ENS de Lyon, site Descartes (salle D4.260)
  • Enjeux et effets des interventions de prévention du tabagisme
    22 avril 2020, 14h-17h, à l’université Jean Monnet, Département d’Etudes politiques et territoriales, Saint-Etienne (salle 406)
  • La réduction des risques et des dommages : pratiques et discours
    27 mai 2020, 14h-17h, à l’ENS de Lyon, site Descartes (salle D4.314, à confirmer)
  • Bilan du séminaire : enjeux et perspectives
    24 juin 2020, 14h-17h, à l’université Jean Monnet, Département d’Etudes politiques et territoriale, Saint-Etienne (salle 406)

Les Journées Nationales de la Fédération Addiction

Les Journées Nationales de la Fédération Addiction réunissent chaque année près d’un millier de participants issus du secteur social, médico-social et sanitaire (médecins, chercheurs, universitaires, psychologues, travailleurs sociaux, infirmiers, partenaires du droit commun, institutionnels…). Cette manifestation constitue un moment fort du secteur de l’addictologie, offrant à travers les ateliers et conférences, un espace unique d’échanges et de retour d’expériences sur les pratiques professionnelles.

Laissez un commentaire

La lettre du réseau LOIREADD’ présente une ou plusieurs structure(s) du département, informe sur l’agenda des addictions, offre une tribune libre aux membres du réseau et crée du lien entre tous les acteurs de la prise en charge des patients présentant des troubles addictifs.

Numéros précédents

Abonnez-vous à la newsletter

Fermer le menu